Fosse toutes eaux : le point

En général, les eaux usées venant des ménages sont rejetées dans le système d’assainissement collectif. Dans le cas où les maisons individuelles ne sont pas raccordées au système d’assainissement non collectif, il est obligatoire d’installer une fosse toutes eaux. Elle correspond à un système de traitement des eaux usées des toilettes, mais aussi de la salle de bain et de la cuisine.

Devis d’entreprises gratuits pour un assainissement

Comment fonctionne une fosse toutes eaux et comment l’installer ?

L’ANC est composé de plusieurs éléments qui permettent de traiter les eaux usées en les recyclant et en les rejetant dans la nature sans être toxiques pour la santé ni l’environnement. La fosse toutes eaux agit comme un liquéfacteur qui utilise les bactéries anaérobies en transformant les matières fécales :

  • En méthane,
  • En eau claire décontaminée,
  • Et en flaques de boues.

L’installation de ce type d’assainissement nécessite un certain savoir-faire, ce qui implique l’intervention d’un professionnel. Aussi, elle nécessite une étude du sol, une préparation du terrain et un terrassement. Comme elle s’installe sous terre, cela requiert l’usage d’engins comme les pelleteuses.

Et pour permettre l’épandage des eaux usées, il faut étaler un lit de sable, de gravier ou un tissu de textiles. Cela permet au sol de filtrer l’eau issue de la cuve qui sera ensuite répartie dans la nature. Elle se raccorde à des équipements annexes via un réseau étanche avec une pente de 3 % en amont et 1 % en aval. Tel est le schéma d’installation d’une fosse septique.

Devis d’entreprises gratuits pour un assainissement

Quels sont les avantages d’une fosse toutes eaux ?

L’avantage majeur de la fosse toutes eaux reste la possibilité d’implantation des maisons individuelles, mais aussi des bâtiments industriels dans les zones dépourvues de tout-à-l’égout, et cela, de façon écologique, mais aussi sécurisée. Par ailleurs, elle dispose d’un mode de fonctionnement transparent, mais aussi performant. Ce qui fait d’elle une installation facile à entretenir. Et lorsqu’elle est bien dimensionnée et bien entretenue, il suffit de faire une vidange fosse toutes eaux régulièrement. Cela ne représente aucun coût élevé, même si vous faites appel à des professionnels.

Devis d’entreprises gratuits pour un assainissement

Quel est le coût d’une fosse toutes eaux ?

Le prix d’une fosse toutes eaux regroupe certains postes de dépenses. Il est donc impossible d’attribuer un coût fixe pour cette structure.

Les facteurs qui influent sur le prix de la fosse toutes eaux

Plusieurs facteurs déterminent le prix de l’assainissement non collectif, à savoir :

  • Le type de sol,
  • Le système de rejet des eaux traitées,
  • La distance entre la fosse et la maison,
  • La capacité de la fosse,
  • Les matériaux utilisés (plastique, béton),
  • Les travaux d’évacuation.

Le coût de l’installation de la fosse toutes eaux

Le prix de l’installation de la fosse toutes eaux comprend :

  • L’étude du sol,
  • La main d’œuvre,
  • Le terrassement,
  • La préparation du terrain.

Il inclut aussi le prix du diagnostic SPANC qui varie en fonction de la commune. En moyenne, l’installation d’une fosse toutes eaux coûte entre 1 100 et 3 500 € en fonction de la main-d’œuvre et de la fosse toutes eaux.

Le coût final de la fosse toutes eaux

Pour l’achat et l’installation de la fosse toutes eaux, il faut prévoir entre 3 500 à 8 000 €. Voici quelques indices de prix selon le type de la fosse toutes eaux :

  • Fosse toutes eaux en béton : 500 à 1 000 €,
  • Fosse toutes eaux en plastique : 200 à 3 000 €,
  • Étude du sol : 200 à 700 €.

Aussi, pour mieux estimer le budget nécessaire à cela, demandez et comparez plusieurs devis de professionnels.