Réalisation d'une fosse septique avec épandage

Au moment de choisir un système d’assainissement individuel, la fosse septique toutes eaux avec épandage est la solution la plus courante. L’épandage de fosse septique présente différentes caractéristiques propres, qu’il est bon de connaître. Cette technique nécessite également un plan d’épandage de fosse septique bien élaboré. Revenons en détail sur le fonctionnement d’une fosse toutes eaux avec épandage.

Comparez les tarifs des fosses septiques avec épandage

Le principe de l’épandage d’une fosse septique

Pour rappel, la fosse septique (ou plus précisément la « fosse toutes eaux ») est le réservoir dans lequel les eaux usées de votre maison sont déversées. Celle-ci est généralement constituée de béton ou de PRV. La fosse septique toutes eaux permet de réaliser un prétraitement de vos eaux usées, avant de les relâcher dans la nature. L’épandage est justement une manière comme une autre de renvoyer les eaux traitées dans la nature.

Epandage de fosse septique : définition

En agriculture, l’épandage est l’action de répandre un produit (comme l’engrais) sur la terre. Mais l’épandage prend un sens quelque peu différent quand on parle d’assainissement individuel.

En effet, l’épandage d’une fosse septique est une solution de traitement des eaux usées. Elle consiste à déverser les eaux, après un premier traitement, directement dans le terrain, spécialement aménagé pour l’occasion.

À travers l’épandage, les eaux pré-traitées vont passer par différentes couches (sable, gravier, terre) et être naturellement traitées par les micro-organismes présents dans la terre.

À savoir : l’épandage est la filière d’assainissement non collectif la plus commune. En revanche, elle nécessite une certaine surface de terrain.

Comment fonctionne l’épandage d’une fosse toutes eaux ?

La fosse septique avec épandage est une solution d’assainissement collectif très populaire. En effet, l’épandage est un peu considérée comme l’option « par défaut » quand il s’agit d’installer une fosse septiques toutes eaux.

Il faut dire que l’épandage d’une fosse toutes eaux profite de nombreux atouts :

  1. L’épandage d’une fosse septique utilise les propriétés naturelles du sol pour traiter les eaux usées, ce qui s’avère assez écologique (nul besoin d’électricité ou de produits chimiques).
  2. C’est un système d’assainissement qui repose sur l’utilisation de tuyaux d’épandage (de longs tuyaux percés de nombreux trous), qui permettent de déverser lentement les eaux pré-traitées dans la cuve.
  3. Ces tuyaux sont enterrés dans des tranchées d’épandage, spécialement conçus pour permettre le bon fonctionnement du système d’assainissement autonome.
  4. Le lit d’épandage est composé de graviers et protégé par un film géotextile, avant d’être couvert de terre.

Grâce à ce système, la collecte des eaux usées se dirige vers la fosse toutes eaux, dans laquelle a lieu le pré-traitement des eaux. Par la suite, l’épuration et l’évacuation des eaux usées se fait naturellement dans le sol, grâce aux tuyaux d’épandage.

Demandez des devis pour une fosse septique toutes eaux

Installation d’une fosse septique toutes eaux avec épandage

Si vous envisagez d’effectuer l’épandage d’une fosse toutes eaux, renseignez-vous sur les normes en vigueur. Pour vous accompagner dans vos travaux d’assainissement, voici tout ce qu’il faut savoir pour installer un épandage de fosse septique aux normes.

Choix du volume fosse septique toutes eaux

Tout d’abord, il est crucial de choisir votre fosse septique avec beaucoup d’attention. Vous devez savoir que la taille d’une fosse septique varie en fonction de la dimension de votre logement et de son nombre d’habitants. Le constat est simple à faire : plus le logement accueille de personnes, et plus la cuve doit être volumineuse.

Idéalement, le volume d’une fosse septique est déterminé en fonction du nombre de pièces de la maison. De cette manière, vous êtes certain d’avoir un assainissement autonome fonctionnel si le logement est occupé à son plein potentiel.

Le volume minimum d’une fosse septique sera de 3 m3, mais il est important de l’adapter au nombre d’habitants possible. En général, on conseille d’opter pour des volumes suivants :

Nombre de piècesVolume de la fosse septique
5 pièces ou moins3 m3
6 pièces4 m3
7 pièces5 m3
8 pièces6 m3
9 pièces7 m3
10 pièces8 m3

Sachez que pour une maison de grande taille, l’assainissement non collectif peut engendrer des aménagements avec autorisation particulière. Contactez le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) pour être fixé sur le sujet.

Plan d’épandage d’une fosse septique

Il est conseillé de réaliser en premier lieu une étude de sol, pour être certain de l’implantation du réseau d’épandage de votre assainissement non collectif. Le choix de l’emplacement du lit d’épandage va dépendre de nombreux critères.

Notez quoi qu’il en soit que vous devez absolument respecter les critères suivants :

  • Le lit d’épandage (ou les tuyaux d’épandage) doit être situé à 5 mètres du logement au minimum, et à 3 mètres au minimum des limites de votre terrain.
  • Il ne doit pas être situé à moins de 3 mètres de tout arbre (les racines pourraient endommager l’assainissement).
  • L’épandage doit être positionné à 35 mètres au minimum de toute source d’eau (pour éviter la contamination des eaux).
  • La nappe phréatique la plus proche doit se situer au minimum à 1,5 mètre du lit d’épandage.

Si l’étude du sol met en valeur que les dimensions du terrain ne permettent pas une telle implantation, il faudra prévoir une autre solution d’assainissement autonome.

Schéma des normes d'une fosse septique toutes eaux

Connaître les normes en matière de fosse septique

Installation de la fosse septique avec épandage

Une fois la taille déterminée, vous devez commencer par aménager le terrain et réaliser le coffrage de la fosse.

La pose de la fosse se fait par étapes :

  1. Creusez le sol selon la dimension fixée : il est préférable de louer une mini-pelleteuse ou de faire appel à une entreprise de terrassement.
  2. Aménagez un lit de sable d’une dizaine de cm pour poser la cuve.
  3. Posez la fosse septique toutes eaux sur le sable en respectant une pente de 2 à 4 %.
  4. Effectuez un coffrage en béton pour protéger la fosse.
  5. Mettez en place un système de ventilation pour la fosse pour la rentrée d’air et l’évacuation des gaz.
  6. Couvrez la fosse d’une couche de sable et d’environ 15 cm de terre.

Notez que ces travaux demandent à la fois un savoir-faire technique (notamment pour raccorder la fosse à l’évacuation des eaux), mais aussi du matériel (généralement une pelle de chantier ou un engin plus conséquent).

L’épandage de la fosse septique toutes eaux

La fosse toutes eaux permet uniquement la récolte et le pré-traitement des eaux. L’épandage d’une fosse septique va ainsi nécessiter des travaux d’aménagement plus conséquents encore.

Ce système d’assainissement repose sur les propriétés du sol pour épurer les eaux usées. La réalisation du réseau d’épandage des eaux usées se fait comme suit :

  1. L’épandage doit couvrir une surface d’au moins 60 m² pour un logement de 5 pièces, avec 20 m² en plus pour chaque pièce supplémentaire.
  2. Sur sol sableux, installez un lit d’épandage. Il doit mesurer 30 m de longueur et 8 m de largeur au maximum. Sur sol argileux, vous pouvez installer uniquement des tranchées d’épandages. Le nombre de tranchées dépendra de la taille du logement (voir plus bas).
  3. Le sol doit être creusé sur 50 à 60 cm de profondeur (rarement plus).
  4. On étale ensuite 30 à 40 cm de gravier, sur lesquels seront posés les tuyaux d’épandage. Les tuyaux sont percés sur un seul côté, dirigé vers le sol.
  5. On recouvre les tuyaux d’un film géotextile, puis d’environ 20 cm de terre.
  6. Les tuyaux doivent être percés et les trous doivent être tournés vers les graviers.

Vous aurez compris que l’aménagement du terrain est particulièrement délicat pour l’épandage d’une fosse septique. Voilà pourquoi on fait généralement appel à des professionnels pour de tels travaux.

Je demande gratuitement mes devis d’assainissement autonome

Dimension des tranchées d’épandage pour fosse septique

Si vous n’avez pas besoin de réaliser un lit d’épandage, des simples tranchées d’épandage suffiront. L’utilisation de tranchées d’épandage facilite généralement le travail d’aménagement du terrain.

Il faut savoir que la longueur et le nombre de tranchées d’épandage dépendent des dimensions de la fosse septique, comme le montre le tableau ci-dessous :

Nombre de chambresNombre de tranchées d’épandageLongueur des tranchées d’épandage
3 chambres4 ou 560 à 90 m
4 chambres4 ou 580 à 120 m
5 chambres5 ou 6100 à 150 m
Plus de 5 chambresSur planSur plan

Encore une fois, mieux vaut faire réaliser un plan d’épandage par un professionnel si vous devez réaliser l’assainissement individuel d’une maison particulièrement vaste.

Sur quels terrains installer une fosse septique toutes eaux avec épandage ?

L’épandage d’une fosse toutes eaux est généralement la solution d’assainissement la moins coûteuse, mais elle requiert certaines spécificités pour pouvoir être installée :

  • Pour poser un lit d’épandage, vous aurez besoin avant tout d’un terrain de 200 m² au minimum.
  • Par ailleurs, le sol doit être parfaitement perméable avec un coefficient situé entre 30 et 500 mm/h environ.
  • En outre, vous devez disposer d’une nappe phréatique d’au moins 1,50 m de profondeur et d’une pente de 5 %.

Ces caractéristiques sont mentionnées dans les règlementations d’une fosse septique toutes eaux. Pendant l’étude du sol, le géologue vous dira si oui ou non l’épandage est adapté à votre terrain. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre SPANC local.

Notez enfin que notre formulaire peut vous mettre gratuitement en contact avec plusieurs professionnels pour l’installation d’une fosse septique avec épandage.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *