Focus sur l'épandage d'une fosse septique

L’épandage d’une fosse septique est le plus pratique à mettre en place en matière d’assainissement individuel. Cependant, vous devez connaître la réglementation liée à l’épandage d’une fosse septique. Il faut aussi recourir à un professionnel, notamment pour réaliser le drain de la fosse septique. Cela dit, pour pouvoir l’installer, il faut un terrain adapté, car ce système a besoin d’un champ d’épandage large.

Devis d’entreprises gratuits pour un assainissement

En quoi consiste l’épandage d’une fosse septique ?

Avant tout, l’assainissement par épandage consiste à utiliser le sol pour purifier et évacuer les eaux usées. Ce système suit un circuit bien précis, c’est-à-dire que les eaux usées vont circuler par la fosse septique pour le prétraitement. Ensuite, les eaux usées s’écouleront à travers le réseau de traitement. Après, ce sont des eaux traitées qui vont circuler à travers un réseau de tuyaux percés souterrain.

Le système d’assainissement individuel avec épandage possède des caractéristiques propres, à savoir :

  • La fosse septique avec épandage est une fosse qui se sert des propriétés du sol pour assainir l’eau.
  • Il repose sur des tuyaux d’épandage avec différents trous dirigés vers le bas.
  • Les tuyaux sont enterrés dans un lit d’épandage composé de graviers et protégés par un film géotextile, puis recouverts de terre.

L’épandage d’une fosse septique a l’avantage d’être facile à installer et peu onéreux. Quoi qu’il en soit, il faut prévoir le budget d’épandage d’une fosse septique avant le début des travaux.

Plusieurs devis d’entreprise pour un assainissement

Les différents systèmes d’un épandage de fosse septique

Il existe de nombreux systèmes d’épandage pour récupérer les eaux traitées et les laisser pénétrer dans le sol.

Les tranchées d’épandage

La tranchée d’épandage est la filière la plus utilisée en assainissement individuel. Après le prétraitement en fosse septique, le traitement et l’évacuation des effluents sont réalisés par le sol en place. L’eau est purifiée grâce à la filtration physique du sol et l’action des micro-organismes qui y sont présents. Pour que ce processus se fasse, le sol doit présenter des caractéristiques physico-chimiques qui permettent un bon fonctionnement micro-organique. Aussi, le sol doit avoir une perméabilité bien adaptée à son écoulement et une absence de remontée d’eau.

Le lit d’épandage

Le lit d’épandage suit le même concept que les tranchées d’épandage. Mais il est beaucoup plus large et moins profond que les tranchées. De plus, il est recommandé pour les sols sableux, car pour ce type de sol, les tranchées sont instables. Avec ce type de dispositif, le sol en place est utilisé pour disperser et infiltrer les eaux. À cet effet, il faut installer des tuyaux d’épandage. La profondeur du lit d’épandage est comprise entre 60 et 80 cm. L’épuration est ensuite faite par les micro-organismes présents dans le sol.

Les filtres à sable

Si le sol ne peut pas accueillir le réseau d’épandage, des filtres à sables sont mis en place. C’est dans ce filtre à sable que les tuyaux de déversement sont perçus. On peut distinguer quatre types de filtres à sable, à savoir :

  • Le filtre à sable vertical drainé,
  • Le filtre à sable vertical non drainé,
  • Le filtre horizontal drainé,
  • Le tertre d’infiltration.

Sans un raccordement au tout-à-l’égout, la loi exige la mise en place d’un système de traitement complet. L’assainissement par épandage est sûrement la solution la plus naturelle qui existe.

Recevez des devis gratuits d’entreprise pour un assainissement

Les avantages d’un épandage de fosse septique

La fosse septique avec épandage reste sans doute le meilleur système d’assainissement individuel pour une maison non raccordée au tout-à-l’égout. Ce dispositif présente de multiples avantages :

  • Un système facile à mettre en place,
  • Un coût économique pour une fosse septique avec épandage,
  • Un système fiable, durable et naturel,
  • Demande un faible entretien de fosse septique et du réseau.

Cependant, l’épandage n’est pas adapté à tout type de terrains ou de sols. Certes, votre sol doit être perméable pour empêcher les inondations et les remontées d’eau. Ainsi, un sol à caractéristique argileuse ou calcaire n’est pas compatible avec ce type de système d’assainissement.