Fosse septique : comment l'installer ?

Que cela soit par un professionnel ou par un particulier, la pose d’une fosse septique est encadrée par la loi du 6 mai 1996. Cette réglementation a pour objectif d’éviter la pollution de la nappe phréatique et les cours d’eau par les eaux usées. Ainsi, une demande de certificat de conformité auprès de la SPANC est la première étape de votre installation. Plus de détails dans les lignes suivantes.

Devis d’entreprises gratuits pour un assainissement

Comment installer une fosse septique ?

Quel que soit le type d’assainissement individuel que vous avez choisi, fosse septique ou à épandage, la mise en place de ce dernier est soumise à des prescriptions techniques. La première reste celle de l’emplacement où une distance d’au moins 5 mètres doit séparer le dispositif de l’habitation. Par ailleurs, il doit se trouver à minima de 3 mètres de la limite de la propriété, des arbres et arbustes. Pour des raisons de santé et d’hygiène, la fosse septique doit se trouver à une distance d’au moins 35 mètres d’un puits ou d’une source de captage destinés à l’alimentation humaine. À part le gazon, n’envisagez aucune plantation par-dessus la fosse. Enfin, évitez qu’elle se trouve sur une zone de circulation ou de stationnement de véhicules.

Devis d’entreprises gratuits pour un assainissement

Quelles sont les étapes d’installation d’une fosse septique ?

Travaux de terrassement, de raccordement et de remblai sont les différentes étapes de la pose d’une fosse septique. Et si vous vous demandez comment installer une fosse septique par vous-même, suivez attentivement les étapes suivantes. Sinon, afin de vous aider, découvrez ici le schéma d’une fosse septique.

Par quoi faut-il commencer ?

Commencez par creuser un trou supérieur aux dimensions de celui de la fosse. Puis, déposez un lit de sable de 10 cm au fond du trou en vous assurant qu’il soit horizontal. Ensuite, placez la fosse à l’intérieur du trou tout en repérant que le niveau de sortie soit supérieur à la hauteur de l’épandage. Gardez une pente de 2 à 4 % sur l’ensemble de la réalisation.

Mise en place des tuyaux d’évacuation

Creusez les tranchées destinées aux drains et aux tuyaux d’évacuation jusqu’au regard de répartition. Leur largeur doit être de 50 cm et leur espacement de 1,5 m. Placez les tuyaux pour la sortie de la fosse et les drains sur un lit de 5 cm. Protégez la fosse des cailloux présents dans la terre en versant du sable tout autour, après avoir préalablement rempli d’eau.

Raccordement à la sortie des eaux-vannes

Par la suite, procédez à la pose de la fosse des tuyaux d’évacuation jusqu’au regard de répartition. Et la prochaine étape consiste à raccorder la sortie des eaux-vannes. Si votre fosse est à une distance de 10 m de l’habitation, installez un bac dégraisseur.

Devis d’entreprises gratuits pour un assainissement

Les dernières étapes de la pose d’une fosse septique

Conformément à la notice du concepteur, veillez à poser le système d’aération sur la fosse. Tout en gardant une légère pente sur le drain, placez des galets de 30/40 mm dans les tranchées réalisées pour l’épandage souterrain par les drains. La suite consiste à placer les drains et le géotextile par-dessus. L’ultime étape consiste à recouvrir l’ensemble de terre et le tasser afin de retrouver le sol d’origine. Notons que le couvercle en plastique à placer sur la cuve doit impérativement être remplacé lors de l’installation d’une fosse septique. Le couvercle doit être en double paroi et doit être maintenu fermé, sauf lors de son entretien.