Que faire en cas de micro station bouchée ?

Bien que la micro station doit être entretenue régulièrement, cela n’empêche en rien qu’elle soit bouchée au moment le moins opportun. En effet, lorsque les boues atteignent un volume assez conséquent, les odeurs qui doivent disparaître remontent à la surface. Signe qu’il est temps d’améliorer le fonctionnement de votre système d’assainissement. Comment faire alors ? Découvrez dans ce guide ce qu’il faut faire pour entretenir convenablement votre micro station.

Devis d’entreprises gratuits pour un assainissement

Comment fonctionne une micro station ?

Il est à noter que la micro station est différente de la fosse septique. En effet, là où la fosse septique ne prend en charge que le prétraitement des eaux usées, la micro station présente un système de traitement complet. En d’autres termes, elle prend en compte en même temps le traitement et le prétraitement. C’est un système d’épuration individuelle. Pour assurer le brassage des eaux, cette fosse non collective nécessite une alimentation électrique. De plus, elle est plus compacte. Qu’elle soit en béton ou en polyuréthane, elle est compartimentée en trois parties. Chacune d’entre elles assure chaque étape du traitement. Ci-après la méthode de fonctionnement de la micro station.

Le prétraitement

C’est la première étape du traitement et il se passe dans le premier compartiment. Le prétraitement consiste en la séparation des solides des eaux usées.

Le traitement

Grâce aux générateurs d’air, les eaux prétraitées sont aérées dans le second compartiment. Sous l’action d’un réacteur biologique, les bactéries anaérobies interviennent et les dépolluent. Par la suite, les boues et les gaz qui sont décantés sont générés vers le premier compartiment.

Le rejet des eaux usées

Après avoir été dépolluées, les eaux de pluie sont rejetées vers les cours d’eau (si avis favorable de la SPANC) par irrigation des végétaux ou bien par infiltration directe dans le sol.

Devis d’entreprises gratuits pour un assainissement

L’entretien d’une micro station : une tâche à effectuer par soi-même

L’entretien d’une micro station est une tâche à effectuer soi-même afin d’éviter que cette dernière soit bouchée. Pour ce faire, il suffit de suivre le manuel fourni ainsi que les recommandations. Régulièrement, vous pouvez effectuer un contrôle de routine en vous assurant qu’elle n’émet ni bruit ni bourdonnement. Si c’est suspect, n’hésitez pas à contacter un professionnel. Annuellement, vous devez vérifier en détail les éléments de la micro station ainsi que le niveau des boues.

Attestez l’état du compresseur, mais aussi que les ventilations ne soient pas obstruées par des nids d’oiseaux ou des végétaux. Enfin, votre inspection annuelle doit se solder par les systèmes d’alarme ainsi que l’alimentation électrique. Si vous suspectez des anomalies, faites appel à un professionnel.

Devis d’entreprises gratuits pour un assainissement

La vidange : la solution en cas de micro station bouchée

Bien que certaines manœuvres puissent être réalisées par le propriétaire, la vidange, elle, reste une tâche dédiée au professionnel. Tout comme les autres types de fosses septiques, de la boue peut finir par s’accumuler au fond de la cuve d’assainissement au fil du temps. Celle-ci ne manquera pas d’endommager les installations lorsqu’elle atteint un niveau assez conséquent. Il est conseillé de procéder au nettoyage de la micro station dès lors que le niveau de boue atteint les 1/3 de la surface utile du stockage des eaux usées dans le décanteur primaire.

En ce qui concerne la fréquence à laquelle il est nécessaire de faire une vidange, cela dépend de la technologie utilisée, mais aussi du nombre d’occupants dans le logement. Prenez aussi en compte le nombre d’habitants, mais aussi la période pendant laquelle vous avez occupé la maison. Dans tous les cas, tenez compte de l’arrêté du 7 septembre 2009 indiquant que la vidange d’une micro station d’épuration ne doit être effectuée que par un professionnel agréé par le préfet du département.