Fonctionnement station d'épuration

Si votre maison n’est pas reliée à l’assainissement collectif, vous avez la possibilité d’installer chez vous une micro-station d’épuration. C’est un système d’assainissement individuel pour traiter vos eaux usées. Comment fonctionne alors une mini station d’épuration ? Pourquoi la préférer à une fosse septique ? Comment l’entretenir ? Combien coûte une micro station d’épuration ? Tout est ici.

Tous les devis d’artisans locaux pour vos travaux d’assainissement

Qu’est-ce qu’une micro-station d’épuration ?

Quand leur maison n’est pas reliée à l’assainissement collectif, la plupart des particuliers optent pour l’installation d’une fosse septique ou d’une fosse toutes eaux. Il existe pourtant les micro-stations d’assainissement qui sont aussi un système d’assainissement individuel.

Micro-station d’épuration : définition

L’assainissement collectif est une obligation si votre logement n’est pas relié au tout-à-l’égout de votre commune. Il s’agit de traiter vous-même vos eaux usées avant de les rejeter dans la nature.

La micro-station d’épuration est un système d’assainissement non collectif au même titre que la fosse septique. Ce dispositif est compact, actif et performant, un organe à part entière pour le traitement des eaux usées. Traitées dans une mini station d’épuration, les eaux sont débarrassées de presque la totalité de la pollution qu’elles contiennent. Elles répondent donc mieux aux différentes normes de rejet.

Comment fonctionne une mini station d’épuration ?

La micro-station d’épuration fonctionne comme tout dispositif d’assainissement. Il s’agit d’un système d’épuration biologique ou boues activées avec divers compartiments et des bactéries.

Voici les étapes de traitement des eaux usées grâce à une mini station d’épuration :

  • Le décanteur primaire : c’est le premier compartiment qui compose la mini station d’épuration. Les eaux usées y sont filtrées pour que les solides et le liquide se séparent. Les matières lourdes descendent au fond de la cuve et celles qui sont plus légères remontent en surface.
  • Le réacteur biologique : après le décanteur, les eaux prétraitées arrivent dans un autre compartiment pour le traitement biologique. Les eaux sont aérées par un générateur d’air. Elles sont ensuite traitées grâce à des bactéries épuratrices aérobies. Cela permet la dégradation de l’effluent, la diminution de la pollution et la nitrification de l’ammonium.
  • Le clarificateur : c’est dans ce troisième compartiment que s’opère la dernière décantation des eaux. Cela permet de séparer les boues secondaires et les eaux traitées. Les boues secondaires sont envoyées de nouveau dans le décanteur grâce à l’airlift ou une pompe.
  • Rejet des eaux : après le traitement, les eaux peuvent être évacuées dans un cours d’eau ou dans le sol. Si dans le sol, les évacuations peuvent se faire par irrigation des végétaux ou par infiltration directe dans le sol.

Fosse septique ou micro-station d’épuration ?

La fosse septique était auparavant le système utilisé pour collecter et traiter les eaux usées : eaux vannes et eaux ménagères. Elle a été remplacée par la fosse toutes eaux. Le fonctionnement de la fosse septique ne requiert pas d’électricité. Le coût de l’utilisation de ce système est donc moindre par rapport à la mini station d’épuration. Toutefois, le traitement des eaux usées nécessite des installations complémentaires comme des tranchées drainantes ou un filtre à sable pour que les eaux soient épurées. Comptez plusieurs dizaines de mètres carrés d’emprise au sol pour l’assainissement non collectif avec une fosse toutes eaux.

La micro-station nécessite de l’électricité pour fonctionner et un budget plus élevé à son installation. Néanmoins, il s’agit d’un dispositif à part entière qui ne requiert que 5 m² à 15 m² d’emprise au sol.

Micro-station : prix

Le prix d’installation d’une mini station d’épurement est plus élevé par rapport à une fosse toutes eaux. Il varie selon son volume, dépendant lui-même du nombre d’occupants dans votre maison. Retrouvez dans le tableau ci-après un aperçu des prix :

Nombre d’occupants

Prix de la micro-station d’épuration

2 à 5

À partir de 6 000 €

6 à 10

À partir de 8 000 €

10 à 20

À partir de 10 000 €

Comptez également les coûts annexes comme :

  • Le diagnostic réalisé par le SPANC : entre 85 € à 150 €
  • Étude du sol : entre 200 € à 500 €
  • Contrôle de conformité par le SPANC après l’installation du dispositif : environ 180 €
  • Maintenance : environ 200 € par an.

Afin de mieux estimer le budget pour installer chez vous une micro-station d’épuration, contactez différents professionnels, puis comparez les devis.

Tous les devis d’artisans locaux pour vos travaux d’assainissement

Comment entretenir votre micro-station d’épuration ?

Une mini station d’épuration peut durer jusqu’à plus de 20 ans. Mais pour cela, vous devez l’entretenir régulièrement.

La vidange de votre micro-station se fait quand les boues atteignent 30 % du niveau de la cuve. La rapidité de remplissage dépend du volume de la micro-station et du nombre de personnes dans votre foyer.

Nombre de personnes

Fréquence de la vidange

Inférieur à 3 personnes

Tous les 3 ans

Entre 4 et 6 personnes

Tous les 2 ans

Supérieur à 7 personnes

Tous les 1 à 2 ans

Le nettoyage du système d’aération et des pompes doit se faire chaque année. Par ailleurs, il faut confier la maintenance de votre mini station d’épuration à une société spécialisée. La maintenance peut être réalisée par le revendeur.