Installation station d'épuration

Si votre maison n’est pas reliée à un réseau public de collecte des eaux usées, l’équipement d’un système d’assainissement non collectif est nécessaire. Pour cela, vous avez le choix entre une micro-station d’épuration et une fosse toutes eaux. La micro-station d’épuration comporte plusieurs avantages, comme une installation plus simple et rapide. Comment alors réaliser l’installation d’une micro-station d’épuration ? Les détails.

Demandez des devis pour vos travaux d’assainissement

Qu’est-ce qu’une micro-station d’épuration ?

La micro-station d’épuration fait partie des filières agréées en ce qui concerne l’assainissement individuel. C’est une solution complète qui permet de collecter, de prétraiter et de traiter les eaux usées. Avec une micro-station d’épuration, l’assainissement des eaux usées se fait en trois étapes :

  • Prétraitement : les liquides et les solides se séparent.
  • Réacteur biologique : les eaux usées sont épurées grâce aux bactéries aérobies.
  • Évacuation des eaux traitées : les eaux sont évacuées pour irriguer les végétaux ou par infiltration directe dans le sol.

La micro-station d’épuration est de plus en plus choisie par les particuliers du fait des nombreux avantages qu’elle présente. En effet, elle est plus rapide et aisée à installer et ne nécessite que peu de place pour son emplacement. En outre, sa durée de vie peut aller jusqu’à 20 ans. Toutefois, cet assainissement individuel coûte cher à l’installation. Il doit aussi être vidangé dès que le niveau de boue atteint 30 % du volume de stockage, et il requiert de l’électricité pour fonctionner.

Quelles démarches effectuer pour l’installation d’une micro-station d’épuration ?

Avant d’installer une micro-station d’épuration chez vous, vous devez suivre les étapes suivantes :

  • Réaliser une étude du sol : elle est effectuée par un bureau d’étude spécialisé, et les frais sont à votre charge. C’est après l’étude du sol que vous saurez s’il est possible ou non d’installer une micro-station d’épuration chez vous.
  • Déposer la demande de conception d’assainissement individuel à la mairie : la demande est composée de 3 exemplaires du rapport de l’étude du sol et de la définition de la filière ainsi que le formulaire de demande dûment rempli.
  • Attendre la validation du SPANC : cet organisme vérifie le dimensionnement de la filière proposée. Il accorde ensuite, ou non, la demande d’installation de la micro-station d’épuration.
  • Installer la micro-station : mais avant cela, vous devez d’abord informer le SPANC que les travaux vont commencer. Cela lui permet de déterminer les dates pour contrôler la bonne exécution des travaux et, à la fin du chantier, pour vérifier l’exécution des travaux.

Pose d’une micro-station d’épuration : comment faire ?

Après avoir effectué toutes les démarches requises pour l’installation d’une micro-station, vous pouvez maintenant entamer les travaux. Comment poser une micro-station d’épuration ?

Pose d’une micro-station : l’emplacement

Il faut une surface de moins de 10 m² pour installer ce système d’assainissement non collectif. L’emplacement doit respecter les normes minimales de distance qui sont :

  • À 3 mètres des limites de propriété,
  • À 35 mètres d’un puits,
  • À 3 mètres d’un arbre,
  • À 5 mètres de l’habitation.

L’emplacement est déterminé lors de l’étude de conception.

Comment effectuer la pose d’une micro-station d’épuration ?

L’installation d’une micro-station d’épuration se fait par étapes. Ce sont :

  • La réalisation de la fosse et des tranchées,
  • La pose de la micro-station,
  • Le raccordement des canalisations,
  • La réalisation de la tranchée d’infiltration, si l’évacuation des eaux usées doit se faire par le sol,
  • Le raccordement électrique,
  • La mise en service,
  • La vérification de la conformité des travaux par le SPANC,
  • Le remblayage.

Chaque étape doit être réalisée dans les normes afin d’éviter tout dysfonctionnement. Le but est donc d’éviter que les eaux traitées et évacuées ne contiennent plus des polluants qui peuvent nuire à l’environnement et à la santé humaine.

Tous les tarifs d’artisans pour vos travaux d’assainissement

Pourquoi confier la tâche à un installateur de micro-station d’épuration ?

L’installation de ce système d’assainissement non collectif est délicate à cause de l’enjeu environnemental et sanitaire qu’elle présente. Plusieurs connaissances doivent être déployées lors des travaux, notamment en terrassement, électricité et plomberie. Par ailleurs, il faut aussi disposer des outils et matériels nécessaires pour l’accomplissement des travaux.

Il est donc fortement conseillé de confier l’installation d’une micro-station d’épuration à un professionnel. Pour cela, l’installateur vous facturera entre 6 000 € à 12 000 €, fourniture et main-d’œuvre comprises. Ce tarif peut varier en fonction du prix de la micro-station et de la complexité des travaux.

Afin de trouver les meilleurs tarifs, n’hésitez pas à demander et à comparer des devis en contactant plusieurs professionnels.