Coût d'une phytoépuration

Qui ne souhaiterait pas avoir moins de travaux d’entretien pour que son jardin puisse résister aux intempéries ? Si c’est aussi votre cas, sachez que l’assainissement compte parmi les meilleures solutions, et plus particulièrement la phytoépuration. Mais combien coûte ce type d’opération et quel est le montant du budget à prévoir pour les travaux ?

Devis d’entreprises gratuits pour un assainissement

Pourquoi assainir son jardin ?

La recherche d’un moyen efficace et naturel pour récupérer les eaux usées de l’habitation est souvent un véritable casse-tête. Mais il existe aujourd’hui de nombreux dispositifs avantageux qui sont destinés à remédier à ce problème, comme la phytoépuration. Le premier point positif est sans doute l’installation durable. En effet, la phytoépuration ne nécessite pas de grands travaux d’entretien. La première pose suffit pour que tout le système assure son rôle durant des années. D’autant plus qu’elle convient à tous les climats.

De plus, il est possible d’utiliser des constituants naturels qui écartent les mauvaises odeurs résultant des fermentations des produits chimiques et/ou artificiels très fréquemment sollicités.

Devis d’entreprises gratuits pour un assainissement

Généralités sur le prix d’assainissement d’un jardin

Il faut tenir compte de plusieurs critères pour estimer le coût des travaux d’assainissement, dont notamment le prix des fournitures et de la main-d’œuvre pour l’installation. Deux choix s’offrent aux intéressés : l’assainissement collectif ou le non collectif.

Pour un dispositif collectif raccordé à une station d’épuration commune, le tarif dépend de la capacité du système installé et également du type d’assainissement. Calculés généralement au millilitre, les frais peuvent s’élever jusqu’à 5 000 €.

L’assainissement non collectif ou individualisé, quant à lui, varie selon la matière de la fosse ou du type de plantes en phytoépuration, allant de 800 à 10 000 €.

Devis d’entreprises gratuits pour un assainissement

Qu’est-ce que la phytoépuration ?

C’est le meilleur moyen d’épurer et d’assainir son jardin en valorisant son esthétique. Sans oublier qu’avant tout, il s’agit d’un procédé dédié à gérer de façon optimale les déchets d’eaux de l’habitation, allant de la cuisine à la salle de bain, en passant par les toilettes.

Les différents types de plantes de phytoépuration

Les plantes ont pour rôle principal de filtrer l’eau. Elles proviennent des zones humides naturelles. Ainsi, pour les choisir, il convient de tenir compte du climat et de leur contexte d’épanouissement. À la liste il y a l’iris, le bambou, les myriophylles, l’arum de Virginie, les scirpes, les jacinthes d’eau, les nénuphars, le roseau, la massette, le carex ou encore les laîches.

Les qualités des plantes de phytoépuration

Voici des atouts incontestables de ses plantes :

  • Certaines ont des racines qui résistent à l’eau.
  • Elles contribuent à l’amélioration de la perméabilité et optimisent la vitesse des flux d’eau.
  • Elles nourrissent et fixent en même temps les micro-organismes dans le sol.
  • Ce sont des pièces décoratives du jardin.

Si le principe vous tente, la partie suivante vous évoquera le côté financier pour que vous puissiez vous préparer aux travaux de phytoépuration.

Combien coûte une phytoépuration ?

La phytoépuration se trouve dans la catégorie de l’assainissement non collectif et use des plantes comme pièce maîtresse du système. C’est un recours très apprécié pour son côté écologique. Mais au-delà de l’achat des plantes, il faut également penser à la main-d’œuvre et particulièrement pour la construction du bassin. Autrement, une redevance à régler auprès de la commune est aussi à envisager. Elle est destinée aux différentes actions de contrôle et de maintenance qui peuvent s’imposer avec le temps. Ci-dessous un tableau qui affiche une fourchette de prix pour les dépenses à prévoir :

DésignationsPrix
PlantesEntre 3 et 20 € la pousse
Kit phytoépurationEntre 20 et 300 € (selon les variétés)
TerrassementEntre 1 000 et 4 000 €

(en fonction de la taille du bassin)

Fournitures et matériaux

 

Entre 1 000 et 4 500 €

(granulats, regards, vannes, canalisations, etc.)

Pour les interventions ainsi que les études de faisabilité, vous pouvez évidemment faire appel aux professionnels et leur demander un devis.