Fosse septique et micro-station d'épuration : quelles différences ?

Hésitez-vous entre une micro-station ou une fosse septique ? Avant de décider, faites la différence entre ces deux dispositifs d’épuration individuels. Bien qu’il s’agisse tous deux d’un équipement d’ANC, il existe des différences entre ces deux types d’installation. Vous devez également connaître dans quel cas utiliser une mini station d’épuration et quand installer une fosse septique.

Devis d’entreprise gratuit pour un assainissement

Fosse septique ou micro-station d’épuration : que choisir ?

Comme son nom le sous-entend, la fosse septique recueille l’ensemble des eaux usées de la maison visant à assurer le prétraitement. Quant à la micro-station, il s’agit d’une solution tout-en-un qui assure le traitement des eaux usées dans un réacteur biologique. La première option a pour avantage d’être écologique. Certes, vous pouvez l’utiliser de manière permanente sans recourir à l’électricité. D’ailleurs, cela permet de réduire son coût d’exploitation au fil des années. Qui plus est, la fosse septique se sert des bactéries présentes naturellement dans les effluents pour le prétraitement des eaux usées. Cependant, cette installation requiert une certaine surface de terrain et empêche la plantation d’arbres à proximité de la fosse.

La micro-station d’épuration, quant à elle, est la plupart du temps utilisée dans les petits terrains. Pour cause, elle est facile à installer et est peu encombrante. En revanche, elle a besoin d’un générateur d’air pour fonctionner. Ce qui implique la consommation d’électricité qui va engendrer un surcoût sur le long terme. D’ailleurs, laisser une mini station d’épuration inutilisée pendant une période prolongée peut réduire son efficacité.

Devis d’entreprise gratuit pour un assainissement

Les différences entre la fosse septique et la micro-station d’épuration

Les différences entre la fosse septique et la mini station d’épuration existent à plusieurs niveaux.

L’encombrement

Pour ce premier point, les micro-stations l’emportent. En effet, cette solution d’ANC nécessite peu d’espace tout en garantissant toutes les étapes du prétraitement et du traitement des eaux usées domestiques. Ce qui rend son coût d’installation plus bas par rapport à celui de la fosse septique. Contrairement aux micro-stations, les fosses toutes eaux génèrent des coûts d’installation non négligeables et sollicitent un terrain d’une surface considérable.

L’odeur

L’odeur est un critère à prendre en compte dans le choix de son équipement d’assainissement individuel. Et à ce sujet, les micro-stations d’épuration sont à privilégier, car elles ne dégagent aucune odeur, contrairement aux fosses septiques. Les micro-stations sont parfaitement isolées, ce qui leur permet d’absorber toute forme de mauvaise odeur autour de l’installation.

La fréquence d’utilisation

Exceptionnellement, dans le cas d’une résidence secondaire, la fosse septique est à privilégier. Pour cause, l’utilisation intensive d’une fosse septique durant une période ou le fait qu’elle reste inutilisée pendant des mois n’aura aucune conséquence sur son efficacité, à l’inverse d’une micro-station d’épuration. Certes, la micro-station doit être utilisée de manière régulière pour son bon fonctionnement.

Devis d’entreprise gratuit pour un assainissement

Fosse septique et micro-station d’épuration : les aides financières

Il faut admettre que les équipements d’assainissement individuel comme la fosse septique et la micro-station d’épuration impliquent différents types de coûts. En général, la totalité du coût d’une fosse septique se situe entre 500 et 2 000 euros. Quant à la micro-station d’épuration, son prix varie entre 5 000 et 10 000 euros hors taxe.

Dans le cas où votre commune exige l’installation d’un système d’assainissement du genre dans votre habitation, vous devez savoir que vous pouvez bénéficier de différents types d’aides, à savoir :

  • La TVA à 10 % pour les travaux et la main-d’œuvre,
  • Les subventions de l’Anah ou l’Agence Nationale de l’Habitat, les prêts des caisses de retraite et autres,
  • L’écoprêt à taux zéro, notamment pour l’installation d’une fosse septique.

Il est toujours conseillé de vous informer auprès de votre commune pour connaître toutes les formes de subventions et d’aides locales existantes pour ce type de travaux.